Géo-Regards n°9 « L’habitabilité inattendue »

lundi 2 octobre 2017 par Pierre-Yves Jeanneret

Pour commander

Sous la direction de Marie-Christine Fourny

L’habitabilité, dont traite ce numéro, permet d’explorer la dimension pragmatique de la relation à l’espace mise en jeu par l’habiter. Comment, sous quelles conditions et dans quelles formes l’espace est-il saisi et travaillé pour être approprié ? On connaît de l’habitabilité des conditions minimales, que fixe la réglementation. Mais comment intègre-t-elle l’habiter, c’est-à-dire les identités, les désirs et les sensibilités, au travers du rapport à l’espace ? Comprendre l’habitabilité demande de dépasser l’analyse de l’habitat pour considérer la manière dont formes et normes sont mobilisées et investies pour permettre l’expression de spatialités singulières, individuelles ou collectives. Les articles de ce dossier nous y invitent au travers d’espaces souvent dénoncés ou traités en raison de leur non-habitabilité : le périurbain non durable, le rural « profond » déserté, les vides urbains délaissés, les espaces du transit éphémère. Ces lieux inattendus révèlent l’écart entre une approche spatialiste, supposant des qualités objectives, et des approches habitantes considérant les pratiques, les relations sociales et les processus de construction de relations. Ils questionnent ainsi nos référentiels, montrant qu’il s’agit avant tout de lieux dont on n’a pas su observer l’habitabilité.

Table des matières

Marie-Christine Fourny
Éditorial : L’habitabilité inattendue.
Analyser, identifier, produire l’habitabilité de lieux sans qualités

Pierre-André Tremblay

Innovation sociale en milieu rural : l’exemple de Saint-Camille (Québec)

Marion Tillous
Habitabilité du réseau de métro parisien : sur les pas d’Isaac Joseph, le long de l’espace public et au-delà
De la fête comme projet de territoire. Réflexions liminaires autour de « La Ferme du Bonheur »

Martine Berger, Monique Poulot, Claire Aragau et Lionel Rougé
L’habitabilité périurbaine dans les pratiques habitantes : de l’habitabilité restreinte au pavillon à l’habitabilité élargie

CONTRIBUTIONS HORS THÈME

Fabio Rossinelli
Les origines coloniales de l’Association des sociétés suisses de géographie (1870-1880)

Flore Lafaye de Micheaux et Christian Kull
Vers une « géographie environnementale » des fleuves : rapprocher political ecology et mésologie ?

Zoé Codeluppi
Entre le plein et le vide : les espaces-temps quotidiens des jeunes patients souffrant de troubles psychotiques en milieu urbain

Patrick Rérat, Stéphanie Vincent-Geslin, Gianluigi Giacomel, Antonio Martin et Daniel Baehler

La baisse du permis de conduire chez les jeunes adultes : simple report ou désamour de la voiture ?

PRÉSENTATIONS DE THÈSES

Florence Bétrisey, Manuela Fernandez, Shin Alexandre Koseki, Sophie Marchand Reymond, Ursula Meyer, Mirza Tursic

RECENSION : Patrick Naef (2016). La ville martyre. Guerre, tourisme et mémoire
en ex-Yougoslavie (par Mari Carmen Rodriguez)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 270 / 345678

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Publications  Suivre la vie du site Géo-Regards : revue neuchâteloise de géographie  Suivre la vie du site Les numéros parus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License